Le site communautaire du dropshipping

Drop shipping et Marketplaces, ce que vous devez savoir avant de vous lancer

Depuis leur lancement en France les marketplaces ne cessent de se multiplier tout en affichant, pour la plupart, une jolie croissance de leur chiffre d’affaires. Ce développement s’est aussi fait avec celui du nombre de vendeurs tiers présents sur ces plateformes qui, en quelques années, a explosé. Souvent présentées comme l’eldorado pour les revendeurs en drop shipping, tout n’y est cependant pas parfait. Alors faut-il se lancer ? Quelques éléments de réponse avant de vous décider.

Les market places, un volume d’affaires toujours en croissance

Élargissez votre clientèle, multipliez vos ventes

D’abord Amazon, puis Cdiscount, la Fnac, Priceminister pour les plus généralistes, mais aussi GodSaveTheKids ou MonEchelle.fr pour les spécialisés… depuis 2001 les places de marché sont de plus en plus nombreuses en France et ce n’est pas sans raison. Le modèle marche bien, à tel point qu’une étude Xerfi Precepta estime que les ventes réalisées par celles-ci atteindront les 10 milliards de dollars pour représenter 13% du volume d’affaire total du commerce électronique de produits physiques… en 2018.

Ce chiffre s’explique principalement par la capacité des sites hébergeant les principales market place à drainer un trafic extrêmement important.

Ainsi en proposant vos produits sur ces plateformes vous accéderez à une clientèle potentielle que vous n’auriez probablement jamais pu espérer voir arriver sur votre site.

Un référencement plus facile

Cela s’explique notamment par le fait que les principales places de marché, grâce entre autres à leur puissance économique, sont extrêmement bien référencées sur les moteurs de recherche, offrant alors aux produits qui y sont présents une visibilité que peu de sites peuvent revendiquer. Cette puissance de référencement, les places de marché la mettent à disposition de leurs revendeurs qui n’auront ainsi pas besoin de dépenser des milliers d’euros en optimisation SEO ni en achat de mots-clés pour que leurs produits soient facilement accessible via les moteurs de recherche.

Vos frais de référencement seront ainsi nettement moins élevés qui si vous cherchiez à obtenir la même visibilité à partir de votre propre site.

Rapidité de mise en place

C’est peut être l’argument qui permet de séduire le plus de néo-revendeurs : la facilité de mise en place d’une boutique sur les places de marchés est sans commune mesure avec la mise en place d’un site en propre.

Bien que les principaux CMS e-commerce du marché soient de plus en plus intuitifs et que le coût de mise en place d’un site internet peu complexe ait tendance à baisser, il reste évidemment beaucoup plus simple de proposer des produits sur les market places. Car vous bénéficiez évidemment, en vous inscrivant sur les places de marché, de toutes l’architecture technique déjà en place sur celles-ci.

Ainsi en quelques clics vos produits sont prêts  à être vendus et surtout, comme précisé précédemment, accèderont immédiatement à une (très) large audience.

De plus si vous souhaitez mixer présence sur marketplace et ventes sur site en propre, il existe des modules de synchronisation de votre catalogue compatibles avec de nombreux CMS e-commerce, tout comme des gestionnaire de flux performants permettant d’automatiser tout cela.

Ce dont vous devez vous méfier

Le client est roi

Si cela n’a rien de vraiment surprenant en soit, sachez que ce principe est appliqué à l’extrême sur market place afin que leur réputation ne puisse être ternie par les mauvais comportements de certains vendeurs tiers. Ainsi pour tout litige le dernier mot sera quasi systématiquement donné à votre client, que vous devrez alors rembourser. Ainsi – et vous sentez venir le poncif – sélectionnez bien votre fournisseur avant de vous lancer sur les places de marché, car aucune erreur ne vous sera pardonnée, que vous en soyez responsable ou que vous ayez fais confiance à un fournisseur peu fiable.

Choisissez bien vos produits

Les places de marchés nous l’avons vu sont de vraies opportunités pour les vendeurs, mais une opportunité qu’il faut savoir utiliser avec parcimonie. Tout d’abord car l’accès à ces plateformes n’est pas gratuit, il vous faudra en général vous acquitter d’un abonnement mensuel ainsi que de commissions sur vos ventes. Ces frais viendront donc nécessairement entamer votre marge, alors choisissez bien les produits que vous y proposerez en fonction de cela.

Il serait dommage que votre bénéfice soit intégralement rongés par ces frais.

De même si vous avez un site et que vous possédez sur celui-ci des produits se vendant déjà bien, il ne sera pas nécessairement judicieux de les proposer en sus sur les market places. Mieux vaut en effet les laisser prospérer sur votre site, ils sont vos produits d’appel et votre gage de rentabilité, les proposer sur place de marché viendra concurrencer votre site tout en vous apportant une marge tronquée par les commissions prélevées sur vos ventes.

Pour conclure

Il est évident que les places de marché sont un atout pour les e-commerçants, celles-ci offrent une visibilité incomparable et un volume de transactions potentielles très élevé.

Toutefois, tout comme la gestion d’un site e-commerce, la gestion d’une boutique sur ces plateformes demande du temps et la mise en place d’une vraie stratégie afin de bien réussir.

Pour aller plus loin nous vous conseillons la lecture de cet article très complet sur le sujet : La stratégie gagnante pour bien vendre sur les marketplaces.

Et vous, quelle expérience avec les places de marché ?

 

Similar posts
  • La gestion commerciale et la facturat... Vous avez réalisé vos premières ventes sur votre site internet et vous allez désormais devoir désormais intégrer la facturation de votre  client final. La solution la plus facile qui consiste à dresser vos factures à l’aide d’un outil de bureautique (traitement de texte ou tableur) est une solution temporaire dont vous verrez rapidement les limites. [...]
  • Constituer son catalogue de vente en ... Vous avez envie de vous lancer dans la vente en ligne ? Félicitations ! C’est une  belle aventure qui commence par la création de votre catalogue produit. Pour un nouveau venu dans la vente en ligne, il est fréquemment coutume de penser que trouver des produits à proposer à la vente est une affaire facile. [...]

1 Commentaire

  1. Julien Julien
    13 mai 2015    

    Je suis fourni par Bigbuy qui m’a aussi créé ma boutique online qui me permet de vendre sur les market places et effectivement si on les utilise bien, elles peuvent être une arme très puissante pour dynamiser les ventes. Cependant, sachant qu’elles boostent les commandes il faut vraiment avoir des fournisseurs qui assurent.